Guide du débutant - priorités au démarrage

Ca y est, après tous ces choix, nous voici dans le jeu lui-même.

Notre dirigeant

Dans le menu de gauche, l'écran « Informations > Profil » contient des champs qu'il faut remplir avant toute chose : il est en effet temps de créer notre personnage, le dirigeant de notre pays. Rentrons son nom dans le champ « Nom de scène », choisissons-lui un titre en accord avec le régime du pays (président, premier ministre, général, camarade suprême…), et affichons son portrait dans le champ « Avatar ». C'est lui qui s'exprimera dans toutes les tribunes RP et via les ambassades.

Ce dirigeant peut changer (à l'occasion d'une élection, d'un putsch, d'une succession ou d'une destitution) : il suffit de créer un nouveau dirigeant.

ATTENTION : si au lieu de créer un nouveau dirigeant, vous ne faites que changer son nom, son titre et/ou son portrait, ces changements s’apparentent à des corrections et vont remplacer le nom et l’avatar dans tous les discours prononcés jusque là.

Plusieurs profils de personnages importants du pays peuvent être créés si vous souhaitez étoffer le RP en alternant les interventions en tribune entre différents personnages. Si la création des personnages a été faite correctement, les avatars et noms de précédents intervenants seront conservés en tribune en regard de chaque discours.

Que l'on crée un ou plusieurs personnages, certaines règles sont à respecter, sous peine d'intervention des administrateurs pour supprimer l'avatar et/ou le nom de scène. Ces règles sont indiquées sur le site du jeu, dans la Tribune sur le jeu, dans le sujet « Informations » (le sujet est épinglé en haut de la liste de sujets). Pour résumer, l'avatar doit être un humain, et ça peut être une célébrité, mais le nom de scène doit nécessairement être fictif, en évitant les obscénités et la promotion de substances illicites, ou de criminels notoires.

Le discours d'investiture

Jusque là, nous étions tout seuls. C'est le moment de rejoindre nos nouveaux camarades de jeu. La tradition veut que les nouveaux dirigeants prononcent un discours d'investiture en Tribune des Nations de l'ONU, et éventuellement aussi en tribune régionale.

Il faut soigner ce message, qui aide à se mettre dans la peau de notre personnage, qui présente sa personnalité, son style et ses thèmes de prédilection. C'est aussi l'occasion d'affirmer un objectif immédiat (créer ou rejoindre une alliance, développer certains aspects du pays, suggérer un conflit potentiel...), qui permettra de nouer des contacts avec de futurs alliés potentiels.

La publication d'une première revue de presse (RDP) permet également de mieux se faire connaître des autres joueurs, en présentant éventuellement les choses sous un angle différent.

Premiers échanges

L'étape précédente devrait faciliter l'étape suivante, indispensable : l'ouverture d'ambassades. Proposer/accepter une ambassade permet d'échanger des messages privés avec les autres dirigeants pour discuter tranquillement, à l'abri des commentaires de la communauté internationale. Il est crucial d'avoir des ambassades avec au moins tous les pays frontaliers, ainsi qu'avec un ou deux pays parmi le plus importants de chaque région du GnooWorld.

Les fonds disponibles au départ

Au premier tour, tous les joueurs disposent d'un montant de 50 000 K€ (+ 1 000 K€ pour chaque territoire). Il est fortement déconseillé de tout dilapider d'un coup, car, pour la plupart des pays, il se passera longtemps avant d'être à nouveau aussi riche. Mieux vaut étaler la dépense de ce magot sur plusieurs tours, par exemple pour pouvoir créer des alliances avec d'autres pays rencontrés plus tard, ou pour conserver une somme suffisante en vue de créer une compagnie internationale, dès que les conditions pour ce faire seront remplies.

Guide du débutant

  1. Le portail GnooDiplo
  2. Choisir un pays
  3. Choisir un régime
  4. Priorités au démarrage
  5. Automatismes à acquérir
  6. Visite guidée de l'interface
  7. Le lexique

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Attendez-vous GnooDiplo ?

58 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (71 évaluations | 4 critiques)
7,7 / 10 - Très prometteur

52 joliens y jouent, 75 y ont joué.