Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Banques - utilité


Cet article a été initialement rédigé par Melchior2007
et mis à jour le 15 juin 2013 à 16:22

Pour réaliser vos projets pharaoniques, vous aurez peut-être besoin de plus d’argent que vous n’en disposez. Un rendez-vous chez votre banquier peut alors régler vos problèmes de liquidités.

Si vous préférez vous endetter plutôt que de vous limiter aux investissements à portée de votre bourse, il se trouvera souvent des gens prêts à vous faire crédit, et évidemment à encaisser leur pourcentage au passage.

L’endettement réfléchi est un outil quasi incontournable de tout gestionnaire qui se respecte. Bien sûr, cela a un coût, mais cela peut aussi se révéler rentable à long terme. A vous de voir si les projets que vous avez en vue méritent le recours à un emprunt.

Pour renflouer vos caisses, vous pouvez vous adresser soit à des banques publiques, soit à des banques privées, soit choisir l’appel à un ami.

L’avantage des banques

Vous pouvez bien sûr demander à un autre pays de vous prêter directement de l’argent, et donc ne pas passer par une banque. Mais est-ce la meilleure solution ?

Transfert de fonds

D’abord, il faut se demander qui peut avoir suffisamment de fonds disponibles pour vous en prêter. En début de partie, généralement tous les pays épuisent leurs fonds jusqu’à la dernière goutte. Rares seront les pays qui préfèreront ne pas utiliser leur argent pour le prêter à d’autres. La nécessité de développement est telle que c’est un peu chacun pour soi. Dans le même temps, des banques publiques (le FMI et la BM) sont là, avec pas mal de fonds disponibles. Ce serait dommage de s’en passer.

Par la suite, certains pays vont commencer à avoir des rentrées d’argent intéressantes et ils pourraient en consacrer une partie à aider directement un pays dans le besoin. Mais ce genre d’arrangement peut être mis à mal par des problèmes d’organisation. En effet, au moment où un pays demande de l’argent à un autre, il ne sait pas si celui-ci a encore de l’argent inutilisé pour le tour en cours. Et sa demande peut également tomber dans l’oubli, au milieu des autres messages que reçoit l’autre pays.

Les banques, elles, fonctionnent de manière plus claire : les fonds disponibles sont visibles à tout moment, ainsi que les demandes d’emprunt. Le directeur peut voir en un clin d’œil qui a besoin de quoi, et aucune demande ne se perd. Sa gestion des demandes est donc facilitée.

Il y a également un autre aspect qu’il faut prendre en compte : le remboursement. Quand deux pays s’arrangent entre eux de manière informelle, le remboursement peut s’avérer chaotique. Un oubli est si vite arrivé. Avec les banques, ça n’arrive pas : le remboursement est automatique chaque trimestre et si un pays s’avise de bloquer son remboursement, il est tout de suite sanctionné par une baisse du score diplomatique global à chaque tour. De même, le mode vacances ne peut être activé tant qu’il reste des emprunts à rembourser. C’est donc une manière de responsabiliser l’emprunteur.

Bien sûr, en passant par une banque, il faut payer des intérêts. Mais, quelque part, ce petit supplément est une assurance, à la fois pour le prêteur et pour l’emprunteur, contre les problèmes qui peuvent survenir lors de ce genre d’opération.

Si toutefois, vous préférez quand même les transferts d’argent pas valise diplomatique, sachez que les versements ne se font plus automatiquement lorsque l’expéditeur valide l’envoi. Le transfert est en attente jusqu’à ce que le destinataire accepte le versement. Un PNJ le fait au passage du tour. Un PJ peut l’accepter quand il veut (via sa page d’accueil, comme toutes les autres propositions). La proposition est reportée d’un tour à l’autre si elle n’a pas encore été acceptée ou refusée.

Transfert fonds

On ne peut donc plus recevoir de l’argent « à l’insu de son plein gré » :-)

La V10 a vu l’apparition du secret bancaire pour les banques privées. Contrairement à la Banque Mondiale et au FMI, qui gardent une totale transparence, les banques privées peuvent choisir de réaliser leurs affaires en totale discrétion ou au vu de tous. Celles qui choisissent le secret bancaire offrent ainsi l’anonymat à leurs clients. Cet anonymat pourrait être levé par une commission d’enquête onusienne. Ou bien la banque peut choisir elle-même de revenir à une totale transparence (et inversement).

 


 

Les banques

  1. Pourquoi s'endetter ?
  2. Banque Mondiale et FMI
  3. Banques privées

 

Visuel : Dr. Troy. Site : Tak Athtair. Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.