Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Accords bilatéraux – liste


Cet article a été initialement rédigé par Melchior2007
et mis à jour le 28 juillet 2014 à 23:46

Nous allons voir quelles sont les différentes sortes d’actions formelles de politique étrangère pouvant être décidées, ainsi que les effets qui les accompagnent. A noter que les effets des accords ayant un impact positif sur le commerce extérieur sont réduits si les régimes des deux pays impliqués sont différents. S’ils ont le même régime politique, il n’y a donc pas de pénalité. Les pays démocratiques ne subissent de pertes par rapport à aucun régime, mais ils sont les seuls dans ce cas.

Influence régime sur alliances

Les monnaies nationales peuvent aussi réduire ou amplifier les effets des accords qui ont un impact (positif ou négatif) sur le commerce extérieur. Les monnaies plus faibles que l’euro verront cet impact amplifié, tandis celles qui sont plus fortes que l’euro subiront un impact plus réduit.

En ce qui concerne les accords avec les PNJ, ils sont soumis à un certain seuil de diplomatie bilatérale – repris ci-dessous pour chaque type d’accord, et ce seuil est également influencé par les régimes politiques des pays signataires. Ca veut dire qu’il peut y avoir un malus diplomatique bilatéral (qui peut aller jusqu’à -10%) à la signature et au maintien de ces accords si les régimes sont par nature très opposés, ce qui demande d’avoir un seuil diplomatique supérieur au seuil standard annoncé pour ces accords. Ces bonus/malus diplomatiques par régime sont disponibles dans la documentation du jeu, dans le menu Régimes politiques.

Les actions possibles sont les suivantes :



AmbassadeAmbassade
Conditions préalables :
-    le pays destinataire de la proposition ne doit pas subir une motion de commission d’enquête de l’ONU sur le trafic d’armes.
-    on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 50 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 25 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : 5 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 5% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    les deux pays peuvent communiquer par messagerie privée
-    les deux pays peuvent s’envoyer de l’argent
-    +5 points politiques si l’autre pays est un PNJ
-    +2% pour le score diplomatique bilatéral
-    annulation de la diminution trimestrielle de 1% du score diplomatique bilatéral (pour autant qu’il existe également un accord d’échanges culturels et une alliance économique entre ces pays)
-    impact positif sur les revenus du tourisme
Effets de l’annulation :
-    plus de message privé possible
-    plus de transfert d’argent possible
-    -5 points politiques si l’autre pays est un PNJ
-    -2% pour le score diplomatique bilatéral
-    retour à une diminution trimestrielle de 1% du score diplomatique bilatéral
-    annulation de l’impact positif sur les revenus du tourisme
Remarque: les transferts d’argent ne sont pas possibles durant les premiers tours d’une partie, pour éviter les abus.

^^


Campagne de promotionCampagne de promotion
Conditions préalables :
-    le pays destinataire de la proposition ne doit pas subir une motion de commission d’enquête de l’ONU sur le trafic d’armes.
-    on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 250 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 0 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : aucun (action ponctuelle)
Conditions d’acceptation par un PJ : aucune (refus impossible)
Conditions d’acceptation par un PNJ : aucune
Effets de l’acceptation :
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
Effets de l’annulation : action ponctuelle, donc pas d’annulation possible
Remarques : les propositions de campagne de promotion ne sont pas visibles par le PJ qui les reçoit, donc il ne peut pas les refuser. Elles sont acceptées automatiquement au passage du tour. Attention, la campagne de promotion a le même logo que la réception de chef d’état.

^^


Réception de chef d’étatRéception de chef d'état
Conditions préalables :
-    le pays destinataire de la proposition ne doit pas subir une motion de commission d’enquête de l’ONU sur le trafic d’armes. C’est valable aussi pour le pays qui souhaite envoyer des propositions : il ne peut en faire aucune tant que la commission de l’ONU sur le trafic d’armes n’a pas pris fin.
-    on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 1000 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 500 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : aucun (action ponctuelle)
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : aucune
Effets de l’acceptation :
-    +10% pour le score diplomatique bilatéral
Effets de l’annulation : action ponctuelle, donc pas d’annulation possible
Remarques : les propositions de réception de chef d’état ne sont plus acceptées automatiquement au passage du tour par les PJ, elles doivent donc être validées. Attention, la réception de chef d’état a le même logo que la campagne de promotion.

^^


Accord d’échanges culturelsEchanges culturels
Conditions préalables :
-    on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
-    les pays impliqués ne doivent pas être sous le coup d’une motion de commission d’enquête de l’ONU sur le trafic d’armes, de boycott ou d’intervention armée
Coût pour le pays qui fait la proposition : 500 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 250 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : 5 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 35% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    +50 K€ pour le commerce extérieur par tranche entière de 1000 points du score économique de l’autre pays
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
-    annulation de la diminution trimestrielle de 1% du score diplomatique bilatéral (pour autant qu’il existe également une ambassade et une alliance économique entre ces pays)
-    impact positif sur les revenus du tourisme
Effets de l’annulation :
-    suspension du gain en commerce extérieur
-    -5% pour le score diplomatique bilatéral
-    retour à une diminution trimestrielle de 1% du score diplomatique bilatéral
-    annulation de l’impact positif sur les revenus du tourisme
-    perte de 1 point politique par accord rompu
Remarques : le gain en commerce extérieur peut fluctuer à la hausse (ou à la baisse) suivant l’évolution du score économique de l’autre pays. Un accord d’échanges culturels n’est « rentable » qu’à partir du moment où le pays partenaire est au-dessus de la barre des 1000 points en économie. Mais il faut également prendre en compte le régime politique de l’autre pays, qui peut avoir pour effet de diminuer le gain. Ainsi que la monnaie nationale éventuelle, qui peut, suivant les cas, amplifier ou réduire le gain lors de la conversion.

^^


Alliance économiqueAlliance économique
Conditions préalables :
-    on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
-    les pays impliqués ne doivent pas être sous le coup d’une motion de commission d’enquête de l’ONU sur le trafic d’armes, de boycott ou d’intervention armée
Coût pour le pays qui fait la proposition : 3000 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 1500 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : 250 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 60% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    +200 K€ en commerce extérieur par tranche entière de 1000 points du score économique de l’autre pays
-    possibilité de recevoir ou d’octroyer des aides économiques à l’autre pays
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
-    annulation de la diminution trimestrielle de 1% du score diplomatique bilatéral (pour autant qu’il existe également une ambassade et un accord d’échanges culturels entre ces pays)
-    impact positif sur les revenus du tourisme
Effets de l’annulation :
-    suspension du gain en commerce extérieur
-    annulation de la possibilité de recevoir ou d’octroyer des aides économiques à l’autre pays
-    -5% pour le score diplomatique bilatéral
-    retour à une diminution trimestrielle de 1% du score diplomatique bilatéral
-    annulation de l’impact positif sur les revenus du tourisme
Remarques : le gain en commerce extérieur peut fluctuer à la hausse (ou à la baisse) suivant l’évolution du score économique de l’autre pays. Une alliance économique n’est « rentable » qu’à partir du moment où le pays partenaire est au-dessus de la barre des 2000 points en économie. Mais il faut également prendre en compte le régime politique de l’autre pays, qui peut avoir pour effet de diminuer le gain. Ainsi que la monnaie nationale éventuelle, qui peut, suivant les cas, amplifier ou réduire le gain lors de la conversion.

^^


Aide économiqueAide économique
Conditions préalables :
-    il faut une alliance économique entre les deux pays
-    le pays qui octroie l’aide doit avoir un score économique supérieur à celui qui la reçoit
-    le pays qui reçoit l’aide ne doit pas subir une motion de boycott de l’ONU, et celui qui veut l’octroyer non plus
-    on ne peut pas faire plus de 3 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 3500 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 1750 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : aucun (action ponctuelle)
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 40% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    gain ponctuel de points économiques pour le pays qui reçoit l’aide : 1% de la différence entre les scores économiques des deux pays
-    +10% pour le score diplomatique bilatéral
Effets de l’annulation : action ponctuelle, donc pas d’annulation possible
Remarques : il n’est pas spécialement intéressant d’octroyer une aide économique si la différence entre les scores économiques des deux pays est faible. Il n’y a pas de limite sur le nombre d’aides qu’un pays peut recevoir, seulement sur le nombre qu’il peut octroyer.

^^


Alliance scientifiqueAlliance scientifique
Conditions préalables : on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 2000 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 1000 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : 200 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 65% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    gain trimestriel de points scientifiques : des deux pays, celui qui a le score scientifique le plus élevé reçoit 1 point, tandis que celui qui a le score scientifique le plus faible reçoit environ 0,2% à 0,25% de l’écart entre les scores scientifiques des deux pays, avec un minimum de 1 point (le mode de calcul n’est pas connu avec exactitude, et la formule peut éventuellement varier entre un PJ et un PNJ)
-    possibilité de recevoir ou d’octroyer des aides scientifiques à l’autre pays
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
-    impact positif sur les revenus du tourisme
Effets de l’annulation :
-    suspension du gain trimestriel en points scientifiques
-    annulation de la possibilité de recevoir ou d’octroyer des aides scientifiques à l’autre pays
-    -5% pour le score diplomatique bilatéral
-    annulation de l’impact positif sur les revenus du tourisme
Remarque : il est préférable de signer des alliances scientifiques avec des pays nettement plus avancés en science, sinon le gain est moindre (minimum 1 point par alliance tout de même).

^^


Aide scientifiqueAide scientifique
Conditions préalables :
-    il faut une alliance scientifique entre les deux pays
-    le pays qui octroie l’aide doit avoir un score scientifique supérieur à celui qui la reçoit
-    on ne peut pas faire plus de 2 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 1000 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 500 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : aucun (action ponctuelle)
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 40% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    gain ponctuel de points scientifiques pour le pays qui reçoit l’aide : 2% de la différence entre les scores scientifiques des deux pays
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
Effets de l’annulation : action ponctuelle, donc pas d’annulation possible
Remarques : il n’est pas spécialement intéressant d’octroyer une aide scientifique si la différence entre les scores scientifiques des deux pays est faible. Il n’y a pas de limite sur le nombre d’aides qu’un pays peut recevoir, seulement sur le nombre qu’il peut octroyer.

^^


Accord de coopération militaireAccord de coopération militaire
Conditions préalables :
-    on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
-    aucun des deux pays ne peut être au préalable sous le coup d’une motion d’intervention armée de l’ONU, ni une motion d’embargo sur les armes de l’ONU
Coût pour le pays qui fait la proposition : 1000 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 500 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : 100 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 50% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    possibilité pour les deux pays de déplacer leurs unités d’assaut et stratégiques sur les territoires de l’autre pays
-    +2% pour le score diplomatique bilatéral
-    impact positif sur les revenus du tourisme
-    gain trimestriel de points militaires : gain indéterminé (à confirmer)
Effets de l’annulation :
-    annulation de la possibilité pour les deux pays de déplacer leurs unités d’assaut et stratégiques sur les territoires de l’autre pays. Les unités présentes sur ces territoires se replient si elles le peuvent sur un territoire adjacent à celui où elles se trouvaient. Si aucun territoire adjacent ne répond aux conditions requises (minimum un accord de coopération militaire avec le pays d’origine des unités, ou territoire de ce pays d’origine, voire zones maritimes pour les unités navales, pour autant que ces territoires ou zones n’abritent pas des unités d’autres pays contre lesquels une guerre déclarée est en cours), les unités en question sont alors directement détruites. Dans cette circonstance, les unités aériennes ne survolent pas automatiquement des zones maritimes ou non alliées : la condition de l’accès à un territoire terrestre adjacent s’applique à elles également.
-    perte ponctuelle de points d’armée : un petit pourcentage (0,2 %) (à vérifier) du score d’armée de l’autre pays
-    -2% pour le score diplomatique bilatéral
-    annulation de l’impact positif sur les revenus du tourisme
Remarques: Pendant la V9, les accords de coopération militaire ne rapportaient pas de points d’armée, mais il semble que cela ait changé pour la V10. La formule n’est cependant pas claire. La rupture d’un accord de coopération militaire n’a pas d’impact sur une alliance militaire conclue avec le même pays.

^^


Alliance militaireAlliance militaire
Conditions préalables :
-    il faut un accord de coopération militaire entre les deux pays
-    on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
-    aucun des deux pays ne peut être au préalable sous le coup d’une motion d’intervention armée de l’ONU, ni une motion d’embargo sur les armes de l’ONU
Coût pour le pays qui fait la proposition : 2500 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 1250 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : 500 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 60% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    possibilité pour les deux pays de déplacer leurs unités d’assaut et stratégiques sur les territoires de son allié
-    possibilité d’attaquer depuis les territoires de son allié
-    possibilité de voir toutes les unités présentes sur les territoires de son allié, et de voir les unités d’assaut de son allié sur tous les territoires du monde (y compris dans les pays avec lesquels on n’a pas d’alliance militaire)
-    impossibilité de déclarer la guerre à l’autre pays
-    possibilité de s’engager dans une guerre aux côtés de l’allié militaire, en subissant une baisse moins importante du score diplomatique global (-5% au lieu de -15%)
-    possibilité de recevoir ou d’octroyer des aides militaires à l’autre pays
-    possibilité de financer le contre-espionnage chez l’autre pays, si c’est un PNJ
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
-    impact positif sur les revenus du tourisme
-    gain trimestriel de points militaires : gain indéterminé (à confirmer)
Effets de l’annulation :
-    annulation de la possibilité pour les deux pays de déplacer leurs unités d’assaut et stratégiques sur les territoires de l’autre pays, si elles ne disposent pas d’un accord de coopération militaire. Les unités présentes sur ces territoires ne se replient pas si l’accord de coopération militaire éventuel est maintenu. Si cet accord n’existe pas ou est annulé également, les unités se replient alors éventuellement sur un territoire adjacent accessible, et sinon elles sont détruites (voir les détails sur l’annulation de l’accord de coopération militaire ci-dessus). Si les unités qui se replient avaient reçu au préalable des ordres d’attaque, ceux-ci sont annulés.
-    annulation de la possibilité d’attaquer depuis les territoires de l’autre pays
-    annulation de la possibilité de voir les unités présentes dans l’autre pays (à part les siennes), ainsi que de voir les unités d’assaut de ce pays présentes à l’étranger
-    une déclaration de guerre à l’autre pays n’est à nouveau possible qu’après l’écoulement de 2 tours complets à dater de la rupture de l’alliance, soit au 3e tour qui suit cette rupture. Cette limite n’est pas valable si un allié militaire est déjà en guerre déclarée contre l’autre pays
-    annulation de la possibilité de recevoir ou d’octroyer des aides militaires à l’autre pays
-    annulation de la possibilité de financer le contre-espionnage chez l’autre pays, si c’est un PNJ
-    perte ponctuelle de points d’armée : un petit pourcentage (0,2%) (à vérifier) du score d’armée de l’autre pays
-    -5% pour le score diplomatique bilatéral
-    annulation de l’impact positif sur les revenus du tourisme
Remarque : jusqu’en V8, la conclusion d’alliances militaires avec des PNJ faisait gagner des points d’armée. Ce n'était plus le cas en V9, mais il semble que cela ait été réinstauré pour la V10. La formule n’est cependant pas claire.

^^


Aide militaireAide militaire
Conditions préalables :
-    il faut une alliance militaire entre les deux pays
-    le pays qui octroie l’aide doit avoir un score d’armée supérieur à celui qui la reçoit
-    on ne peut pas faire plus de 2 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 1000 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 500 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : aucun (action ponctuelle)
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 45% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    gain ponctuel de points d’armée pour le pays qui reçoit l’aide : 2% de la différence entre les scores d’armée des deux pays
-    perte ponctuelle de points d’armée pour le pays qui octroie l’aide : 2% de la différence entre les score d’armée des deux pays
-    +10% pour le score diplomatique bilatéral
Effets de l’annulation : action ponctuelle, donc pas d’annulation possible
Remarques : il n’est pas spécialement intéressant d’octroyer une aide militaire si la différence entre les scores d’armée des deux pays est faible. Attention, le pays qui octroie l’aide militaire perd des points d’armée. Il n’y a pas de limite sur le nombre d’aides qu’un pays peut recevoir, seulement sur le nombre qu’il peut octroyer.

^^


Réunions spécifiques au régime :Réunions spécifiques aux régimes
-    combat des chefs (anarchie)
-    congrès de l’Internationale (communisme)
-    congrès œcuménique (théocratie)
-    mariage princier (monarchie)
-    réunion d’état-major (dictature)
Conditions préalables :
-    les deux pays doivent être du même régime politique
-    on ne peut pas faire plus de 1 proposition par tour
-    les pays impliqués ne doivent pas être sous le coup d’une motion de commission d’enquête de l’ONU
Coût pour le pays qui fait la proposition : 2500 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 1250 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : aucun (action ponctuelle)
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 75% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    gain ponctuel de points politiques : auparavant, celui des deux pays qui avait le score politique le plus faible recevait un petit pourcentage de la différence entre les scores politiques des deux pays, tandis que celui qui avait le score politique le plus élevé ne recevait rien. A partir de la V9, ça a un peu changé : pour avoir un gain politique, c’est le pays avec le score politique le plus faible qui doit faire la proposition, tandis que l’autre pays ne gagne pas de points. Le gain en points politiques est (suivant les cas) de 2% ou 2,5% de l’écart entre les scores politiques des deux pays impliqués.
-    +10% pour le score diplomatique bilatéral
Effets de l’annulation : action ponctuelle, donc pas d’annulation possible
Remarque : on ne peut proposer qu’une seule réunion de ce genre par tour, mais on peut en recevoir aussi. Cependant, à partir de la V9, recevoir plusieurs propositions n’a plus d’intérêt en termes de points puisque seul celui qui fait la proposition en gagne.

^^


Accord migratoireAccord migratoire
Conditions préalables : on ne peut pas faire plus de 50 propositions par tour
Coût pour le pays qui fait la proposition : 2500 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 1250 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : 250 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 65% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    transfert trimestriel d’un certain nombre de migrants en provenance du pays qui accepte la proposition vers le pays demandeur, à l’origine de la proposition. Ces migrants vont s’installer en priorité sur les territoires les moins peuplés du pays demandeur. Voir à ce sujet l’article sur la population.
-    transfert automatique d’argent en sens inverse, à raison de 1 K€ pour 50 migrants
Effets de l’annulation :
-    suspension du transfert de population entre les deux pays
-    suspension du gain financier lié aux migrants
Remarque : le coût des migrants n’apparaît pas dans le budget prévisionnel mais il peut plomber sérieusement vos finances si vous multipliez les accords migratoires.

^^


Aide à la lutte contre les rebellesAide contre les rebelles
Conditions préalables : on ne peut pas faire plus de 5 propositions par tour ; maximum 1 aide par pays si le pays cible est un PNJ ; maximum 2 aides par pays si le pays cible est un PJ, la seconde aide ne pouvant être octroyée qu’après l’acceptation de la première
Coût pour le pays qui fait la proposition : 1000 K€
Coût pour le pays qui accepte la proposition : 500 K€
Coût trimestriel de maintenance pour les deux pays : aucun (action ponctuelle)
Conditions d’acceptation par un PJ : valider la proposition avant la fin du tour
Conditions d’acceptation par un PNJ : au moins 30% de diplomatie bilatérale
Effets de l’acceptation :
-    diminution de 25 points du score de rebelles du pays qui accepte l’aide. Voir également à ce sujet l’article sur les rebelles.
-    +2% pour le score diplomatique bilatéral
Effets de l’annulation : action ponctuelle, donc pas d’annulation possible
Remarque : ce genre d’aide peut aussi être faite par l’ONU (SDJ), mais en nombre limité également.

^^


Imposer des visasImposer les visas
Conditions préalables : on ne peut pas imposer plus de 50 mesures par tour
Coût pour le pays qui impose la mesure : 100 K€
Coût pour le pays qui subit la mesure : 0 K€
Coût trimestriel de maintenance pour le pays qui impose la mesure : 0 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : aucune (refus impossible) (mesure appliquée au passage du tour)
Conditions d’acceptation par un PNJ : aucune (refus impossible)
Effets de la mesure :
-    -5% pour le score diplomatique bilatéral
-    impact négatif sur les revenus du tourisme
-    permet de limiter le nombre de migrants en provenance du pays visé par les visas, entre 5% et 100% du nombre de migrants qui seraient venus si les visas n’avaient pas été imposés
Effets de l’annulation :
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
-    annulation de l’impact négatif sur les revenus du tourisme
-    annulation de la possibilité de contrôler le nombre de migrants en provenance de l’autre pays
Remarque : Des pays peuvent s’imposer des visas réciproquement.

^^


BoycottBoycott
Conditions préalables : on ne peut pas imposer plus de 50 mesures par tour
Coût pour le pays qui impose la mesure : 500 K€
Coût pour le pays qui subit la mesure : 0 K€
Coût trimestriel de maintenance pour le pays qui impose la mesure : 5 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : aucune (refus impossible) (mesure appliquée au passage du tour)
Conditions d’acceptation par un PNJ : aucune (refus impossible)
Effets de la mesure :
-    -100 K€ en commerce extérieur pour le pays qui subit la mesure par tranche entière de 1000 points du score économique du pays qui l’impose. Le pays qui impose la mesure enregistre une variation de -100 K€ en commerce extérieur par tranche entière de 1000 points du score économique du pays qui subit la mesure
-    perte ponctuelle de points politiques : -5 points pour le pays qui la subit, et -2 pour le pays qui l’impose
-    le pays qui impose la mesure ne peut plus acheter des ressources naturelles au pays qui la subit
-    -7% pour le score diplomatique bilatéral
-    impact négatif sur les revenus du tourisme
Effets de l’annulation :
-    +7% pour le score diplomatique bilatéral
-    suspension des pertes en commerce extérieur
-    le pays qui imposait la mesure peut à nouveau acheter des ressources naturelles à celui qui la subissait
-    annulation de l’impact négatif sur les revenus du tourisme
Remarques : les pertes en commerce extérieur peuvent fluctuer en fonction des scores économiques des deux pays. Des pays peuvent se boycotter réciproquement, ce qui augmente bien sûr les effets. L’impact de cette mesure peut, suivant les cas, être amplifié ou réduit lors de la conversion dans une monnaie nationale éventuelle.

^^


Embargo économiqueEmbargo économique
Conditions préalables : on ne peut pas imposer plus de 50 mesures par tour
Coût pour le pays qui impose la mesure : 250 K€
Coût pour le pays qui subit la mesure : 0 K€
Coût trimestriel de maintenance pour le pays qui impose la mesure : 5 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : aucune (refus impossible) (mesure appliquée au passage du tour)
Conditions d’acceptation par un PNJ : aucune (refus impossible)
Effets de la mesure :
-    -200 K€ en commerce extérieur pour le pays qui subit la mesure par tranche entière de 1000 points du score économique du pays qui l’impose. Le pays qui impose la mesure enregistre une variation de -200 K€ en commerce extérieur par tranche entière de 1000 points du score économique du pays qui subit la mesure
-    perte ponctuelle de points politiques : -5 points pour le pays qui la subit, et -5 pour le pays qui l’impose
-    le pays qui impose la mesure ne peut plus vendre des ressources naturelles au pays qui la subit
-    -5% pour le score diplomatique bilatéral
-    impact négatif sur les revenus du tourisme
Effets de l’annulation :
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
-    suspension des pertes en commerce extérieur
-    le pays qui imposait la mesure peut à nouveau vendre des ressources naturelles à celui qui la subissait
-    annulation de l’impact négatif sur les revenus du tourisme
Remarques : les pertes en commerce extérieur peuvent fluctuer en fonction des scores économiques des deux pays. Des pays peuvent s’appliquer réciproquement un embargo économique, ce qui augmente bien sûr les effets. L’impact de cette mesure peut, suivant les cas, être amplifié ou réduit lors de la conversion dans une monnaie nationale éventuelle.

^^


Embargo sur les armesEmbargo sur les armes
Conditions préalables : on ne peut pas imposer plus de 50 mesures par tour
Coût pour le pays qui impose la mesure : 250 K€
Coût pour le pays qui subit la mesure : 0 K€
Coût trimestriel de maintenance pour le pays qui impose la mesure : 5 K€
Conditions d’acceptation par un PJ : aucune (refus impossible) (mesure appliquée au passage du tour)
Conditions d’acceptation par un PNJ : aucune (refus impossible)
Effets de la mesure :
-    -200 K€ en commerce extérieur pour le pays qui subit la mesure par tranche entière de 1000 points du score économique du pays qui l’impose. Le pays qui impose la mesure enregistre une variation de -200 K€ en commerce extérieur par tranche entière de 1000 points du score économique du pays qui subit la mesure
-    -5% pour le score diplomatique bilatéral
-    impact négatif sur les revenus du tourisme
Effets de l’annulation :
-    +5% pour le score diplomatique bilatéral
-    suspension des pertes en commerce extérieur
-    annulation de l’impact négatif sur les revenus du tourisme
Remarques : les pertes en commerce extérieur peuvent fluctuer en fonction des scores économiques des deux pays. Des pays peuvent s’appliquer réciproquement un embargo sur les armes, ce qui augmente bien sûr les effets. L’impact de cette mesure sur le commerce extérieur peut, suivant les cas, être amplifié ou réduit lors de la conversion dans une monnaie nationale éventuelle.

^^

 

 


 

Accords bilatéraux

  1. Généralités
  2. Liste

Visuel : Dr. Troy. Site : Tak Athtair. Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.