Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Guerre & paix - guerre


Cet article a été initialement rédigé par Melchior2007
et mis à jour le 30 juillet 2014 à 17:24

La diplomatie peut-elle tout résoudre ? La guerre signifie-t-elle forcément l’échec de la diplomatie ? En tout cas, nombre de pays du Gnooworld seront concernés de près ou de loin par des conflits armés. Mieux vaut savoir ce que ça implique.

Deux pays ne sont considérés en guerre que si l’un a déclaré la guerre à l’autre.

Déclaration guerre

Il convient de justifier un minimum son entrée en guerre et ne pas se contenter de quelques mots. Et normalement, les guerres doivent s’inscrire dans votre RP. C’est pas la foire à la saucisse. Justifier une guerre par « je veux développer mon pays mais j’ai déjà tout construit sur mes territoires » ou « je veux des terris » c’est d’un niveau frisant les pâquerettes. Non seulement ça va nuire à l’ambiance de la partie, mais vous allez vous retrouver dans le collimateur d’autres pays.

Depuis la V9, il n’est plus possible de déclarer une guerre sans avoir fait au préalable au moins 5 discours à la Tribune de l’ONU. Cela probablement dans le but d’éviter de voir des joueurs fantômes déclarer des guerres, qui seraient par la force des choses assez peu RP.

Comme la guerre c’est moche, le pays qui la déclare voit sa diplomatie globale baisser de façon relativement importante (10%, ou 4% si un allié militaire est déjà en guerre), et a contrario, celui qui la subit voit la sienne augmenter (mais pas d’autant). Cependant, si la guerre est déclarée contre un pays qui est sous le coup d’une motion d’intervention armée de l’ONU, la déclaration de guerre ne s’accompagne pas d’un malus diplomatique.

Guerres déclarées

Outre l’aspect diplomatique, le simple fait d’être en guerre s’accompagne de toute une série d’autres conséquences automatiques, à la fois pour le pays qui déclare la guerre que pour celui qui la subit :

  • impossibilité d’envoyer une unité d’assaut servir sous les couleurs des Casques Bleus, et rappel de l’unité éventuellement déjà envoyée aux CBs avant la déclaration de guerre (avec annulation du bonus diplomatique à la clé)
  • perte progressive de points politiques à chaque tour, tant que dure la guerre
  • fermeture de l’ambassade entre les deux pays. Elle peut être rouverte, mais tant que l’état de guerre se maintient, l’ambassade est alors fermée au passage du tour qui suit sa réouverture
  • impossibilité d’entraîner ses unités d’assaut
  • impossibilité de déplacer ses unités sur des territoires ou des zones maritimes où se trouvent des unités ennemies (les flottilles de pêche peuvent aussi être bloquées, mais ne sont pas elles-mêmes bloquantes)
  • impossibilité d’acheter ou de vendre des ressources à son ennemi sur les marchés de ressources
  • impossibilité de postuler pour l’organisation d’événements sportifs temporaires (mais les événements déjà attribués, qu’ils soient permanents ou temporaires, sont maintenus)
  • les revenus du tourisme tombent à 0 K€
  • le pape peut intervenir publiquement et causer un malus diplomatique au pays qui a déclaré la guerre, en lui demandant d’agir avec retenue dans le conflit (-2% en diplo globale), ou de signer la paix sans délai (-5% en diplo globale) ; si c’est le pays d’origine du pape qui a déclaré une guerre pendant son pontificat, il est certain de voir le pape condamner cette guerre à chaque tour (entre -2% et -5% en diplo globale)
  • impossibilité d’activer le mode vacances.

A ces conséquences automatiques, peuvent bien sûr s’ajouter d’autres problèmes, et non des moindres, à commencer par des bombardements et leur cortège de destructions en tous genres, une occupation de territoire(s), voire une invasion totale ou une révolution, en passant par des mesures de rétorsion bilatérales, des mesures de l’ONU, et bien d’autres encore. Beaucoup de ces effets non automatiques peuvent toutefois aussi survenir en temps de paix.

Seuls des PJ peuvent déclarer une guerre, mais des PNJ peuvent aussi être l’objet de déclarations de guerre. Une déclaration de guerre peut avoir lieu à tout moment du tour sauf en fin de tour après 19h. Cela est mis en place pour éviter les attaques chacalesques juste avant le passage du tour, quand tout le monde ne peut pas forcément se connecter. Ca laisse une certaine marge aux pays attaqués pour pouvoir réagir. En tout début de tour (le jour du passage du tour précédent), une déclaration de guerre est également impossible.

Les unités d’assaut ne peuvent attaquer qu’en temps de guerre. Un territoire ne peut dès lors pas être envahi sans déclaration de guerre préalable. En revanche, les unités stratégiques peuvent tirer même sans déclaration de guerre et donc infliger des dégâts à tout moment. Les attaques stratégiques sans déclaration de guerre provoquent des baisses en diplomatie.

Attention, les PNJ auxquels on a déclaré la guerre peuvent riposter avec des armes stratégiques même si le pays qui leur a déclaré la guerre n’attaque pas dans les faits.

Deux pays A et B qui ont conclu une alliance militaire ne peuvent en principe pas rentrer en guerre l’un contre l’autre instantanément.

Guerre allié

Ils doivent d’abord rompre leur alliance militaire puis attendre 2 tours (entiers, c’est-à-dire que la guerre n’est déclarable qu’au 3e tour qui suit la rupture de l’alliance). Cette attente de 2 tours est contournable si un pays tiers C allié avec le pays B ne l’est pas avec le pays A et déclare la guerre à ce pays A. Le jeu des alliances permet alors au pays B de soutenir l’un de ses alliés en guerre, le pays C, même contre le pays A s’il rompt son alliance militaire avec ce pays A. Il pourrait toutefois aussi bien soutenir le pays A contre le pays C, s’il rompt son alliance avec le pays C. L’entrée en guerre pour soutenir un allié est moins dommageable pour la diplomatie globale (perte de 4%), mais ça reste significatif. Elle n’est possible que si vous avez une alliance militaire avec le pays en guerre que vous voulez soutenir : un accord de coopération ne suffit pas.

De même, un accord de coopération militaire ne peut ni empêcher ni retarder l’entrée en guerre contre un pays avec lequel vous l’avez signé.

Les premières déclarations de guerre de la partie ne peuvent avoir lieu qu’à partir du tour 8.

On ne peut pas déclarer plus de 3 guerres par tour (mais on peut en subir bien plus).

 


 

Guerre et Paix

  1. Déclencher une guerre
  2. Retour à la paix
  3. Statut des territoires
  4. Une guerre dans les règles

 

Visuel : Dr. Troy. Site : Tak Athtair. Conditions générales d'utilisation - Signaler un contenu illicite
Hébergé par JeuxOnLine, le site des MMORPG, MMO et MOBA. Tous droits réservés.